Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

L’AG DE MW encordé-es pour le climat dans le Queyras et vers l’avenir

21 mars 2019

JPEG - 272.9 ko

C’est au cœur du Queyras, région encore épargnée par le tourisme de masse, que s’est tenue la 38e Assemblée Générale de Mountain Wilderness, le samedi 16 mars dans le centre du Fontenil de la commune de Ristolas. Une quarantaine d’adhérents et sympathisants étaient présents pour faire le bilan de cette année riche en projets et pour réfléchir aux actions à venir. En parallèle, se déroulait la marche pour le climat partout dans le monde, à laquelle nous avons nous aussi participé à notre échelle en paradant jusqu’à un belvédère remarquable donnant sur le Mont Viso, afin de porter la voix de la montagne en tant que sentinelle du climat.  

UNE ANNÉE 2019 SOUS LE SIGNE DE L’ENGAGEMENT & DU COLLECTIF

La matinée du samedi a débuté par un point sur le bilan financier de 2018. Le trésorier Guy Schutter a souligné que les finances de notre association sont saines. L’année passée fût marquée par une période de développement de l’activité de l’association, signe d’une bonne gestion des comptes. Il a également été rappelé que cet équilibre financier de l’association est principalement dû à nos adhérent-es. Ainsi, l’année 2019 se présente sous de bons augures. La volonté affichée est celle d’être force de proposition, de créer un mouvement collectif, à l’image de l’atelier qui s’est tenu la veille autour de la transition du tourisme, afin de réfléchir ensemble pour être constructif et fédérer la montagne autour des enjeux impératifs pour la protection de ce milieu. La transition du tourisme sera donc un des projets-phare de 2019 en poursuivant l’élan initié à Autrans et dans le Queyras, en proposant des temps d’échanges entre les différents acteurs du tourisme pour que tous puissent œuvrer ensemble vers le changement de modèle du tourisme actuel.

Cette nouvelle année sera aussi l’occasion de développer l’initiative « Encordé-es pour le climat » lancée le 9 mars à Grenoble, qui jusqu’alors nous a permis de nous rendre compte de l’implication et de la sensibilité d’un très grand nombre de personnes avec la réaction très rapide des associations, médias de montagne et entreprises au lancement du projet. L’ambition serait de démultiplier cette initiative dans d’autres villes et régions partout en France, car nous sommes toutes et tous concernés par le dérèglement climatique en montagne. L’ambition est de réaliser des actions dans 10 grandes villes françaises au cours de l’année 2019, Grenoble étant la première, pour inciter à la prise d’initiatives et porter la voix au-delà de la communauté montagnarde.

Cette année 2019 pourrait être toute particulière, comme l’a explicité Frédi Meignan dans son rapport moral. En effet, 2019 pourrait être une année de rupture dans la lutte pour le climat, où ces derniers mois la « léthargie » à propos de l’écologie a été bousculée, les consciences chamboulées et bien au-delà de celles et ceux qui agissent déjà. C’est une réelle envie de changement qui explose dans des cri de colère et de joie, la preuve en est avec le séminaire sur la transition du tourisme en Queyras. L’initiative « Encordé-es pour le climat » pourrait alors être le catalyseur de nombreuses initiatives. Et pour cause, le temps presse comme l’a souligné le président de MW, le réchauffement climatique sera beaucoup plus violent en montagne : quand les projections scientifiques annoncent une augmentation future de 3 à 4°C dans les plaines, c’est 7 à 9°C qui sont attendus en altitude...

RETROUVEZ L’ENREGISTREMENT AUDIO DU DISCOURS DU PRÉSIDENT LORS DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 24 MARS 2018

CLIQUEZ POUR DÉCOUVRIR LE DIAPORAMA PHOTO DU WE

UNE NOUVELLE RECRUE DANS L’ÉQUIPE SALARIÉE & UN CA RENOUVELÉ

C’est pour être à la hauteur des ambitions précédemment évoquées que notre association a décidé de se doter de forces humaines supplémentaires avec une embauche en CDD sur le projet « Encordé-es pour le climat ». C’est Camille Alézier, que nous avions eu le plaisir d’accueillir en service civique en 2017, qui rejoint l’équipe !

L’élection du nouveau Conseil d’Administration a été marquée par l’arrivée de plusieurs jeunes et femmes parmi lesquel-les : Annabel Perruchon, Marion Moenne-Loccoz et Jean-Baptiste Tiaiba. Sont également élus : Yann Borgnet, Nicolas Masson, Guy Schutter, Jean-Luc Mias, Georges Ribière et Frédéric Marat.
Nous remercions Camille Alézier, Daniel Benoît, Thomas Guiblain, Emilien Maulavé et Pauline Muller pour leur investissement au sein de l’association.
Le nouveau bureau accueille lui aussi deux femmes en son sein : Aurélie Dessein en tant que secrétaire adjointe et Fiona Mille en tant que trésorière adjointe. Philippe Burguière, référent de la communication, rejoint également le bureau au titre de Vice-Président.

Ce week-end riche en partage et en ambition s’est finalement clôturé par la diffusion du film réalisé par Bruno Peyronnet et avec Yann Borgnet, « Un piton de plus » retraçant les premières ascensions des Dolomites en hommage au célèbre grimpeur Georges Livanos.

Merci à toutes et tous pour votre participation et votre bonne humeur habituelle, merci aussi aux Queyrassien-nes pour leur accueil des plus convivial ! Et à très vite pour de nouveaux projets et une année qui s’annonce charnière, où la mobilisation pour le climat sera le maître-mot !

JPEG - 299.1 ko

Diffuser cet article :


Partager