Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Nettoyage du ruisseau de Gorgette-Craponoz.

17 sept. 2008

Le 30 août 2008, près d’une tonne de ferraille est descendue à bout de corde dans le canyon et évacuée par des porteurs. Une opération menée par une équipe de spécialistes connaissant parfaitement les techniques et le milieu.
Jean-Paul Rochaix, membre de Mountain Wilderness
nettgorgette.jpgEn Chartreuse, séparant les communes de Crolles et de Bernin, prenant naissance sous la dent de Crolles, s’écoule le petit ruisseau de Gorgette-Craponoz. Grossissant peu à peu, il se jette du plateau des Petites-Roches vers la vallée de l’Isère par une magnifique cascade de 120m. Comme, malheureusement, bien des canyons situés en aval d’une route, le ruisseau de Gorgette-Craponoz, fut confondu, par certain, avec une déchetterie.
Limpidité de l’eau et déchets ne faisant pas bon ménage, une équipe de pratiquants a décidé de’intervenir. Après un inventaire très précis des encombrants (ferrailles, carcasses de voitures, débris), le projet est né auprès d’une équipe expérimentée connaissant parfaitement le milieu.
Cette journée orchestrée par une organisation sans faille, a vu, dès le matin, une vingtaine de canyonneurs descendre le ruisseau. Equipés de solides sacs, prêtés par le Parc Naturel Régional du massif des Bauges, de pied de biche et d’une disqueuse thermique ils ont déterré, découpé et conditionné les déchets. Une fois attachés, ils ont été descendus en bout de corde, franchissant tous les obstacles jusqu’à la grande cascade de 120m. Récupérés au pied de celle-ci, ils sont acheminés, jusqu’à une benne après un portage de 20 minutes.
nettgorgette2.jpgCette opération n’a pas vu le jour toute seule. Il faut remercier les organisateurs (GUM, la FFME, mairies etc.) et tous les pratiquants qui se sont investis pendant cette journée. Un acte responsable de personnes voulant préserver le lieu de leur passion. Le Rassemblement International de Canyons, ce déroulant dans le Vercors, a permis de mobiliser des adaptes venant de fort loin (Allemagne). L’expérience des « Spidercan » devient de plus en plus une référence pour ce type d’opération, par leur technicité et leur volonté. Un énorme travail de préparation et de coordination fut entrepri par « Laurinette » auprès des communes concernées (Crolles, Bernin), des acteurs locaux comme le Groupe Université Montagne (G.U.M) et sur le terrain. L’appui des communes s’est matérialisé par la mise à disposition d’une benne pour l’évacuation des déchets, d’un chapiteau. Le maire de Bernin, très impressionné par l’efficacité devant la difficulté, s’est proposé de faire évacué les gros déchets restant en bas de canyon (roue de tracteurs,...) par les agents municipaux.
C’est un exemple de nettoyage d’espace naturel d’eau vive en montagne par un groupe de pratiquants concerné par la préservation du milieu en alliant l’utilisation de leur technique et leur volonté dans des conditions difficiles. Une journée impressionnante d’efficacité dans la douceur appelant à d’autres actions.
D’autres infos ici
Plein de belles images ici

Diffuser cet article :


Partager