Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Le schéma de Massif des Alpes est effectif !

19 juil. 2013

De nombreux points étaient à l’ordre du jour de la dernière commission permanente du Massif des Alpes, notamment sur la thématique « Jeunes et montagne », qui reste un sujet très prégnant (sur ce thème, lire le dernier numéro de notre revue).

Sur les autres sujets, retenons en particulier que le schéma de Massif 2013-2020 ayant été adopté par les assemblées plénières des régions Rhône-Alpes et PACA est donc entré en vigueur.
- Découvrez le schéma de Massif des Alpes 2013-2020

Le travail se poursuit pour une meilleure application de ce schéma, comme nous l’avions demandé. Dans un premier temps, le Comité de Massif va mettre en place un dispositif pédagogique pour une meilleure prise en compte des protocoles de la Convention alpine et des préconisations du schéma de Massif dans tous les projets de territoires alpins. Ce sont cependant un nouveau préfet de Massif et un nouveau commissaire qui auront à le mettre en œuvre : le conseil des ministres du 12 juin 2013 a nommé Michel Cadot préfet de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et de ce fait, préfet coordonnateur du Massif des Alpes. La nomination officielle du nouveau commissaire devrait intervenir incessamment, Jean-Pierre Chomienne prenant ses fonctions aux Conseil général de l’agriculture et des espaces ruraux début juillet.

Notons également que la commission a donné un avis favorable au projet de Réserve naturelle régionale de la « Tourbière des Saisies », dans le Beaufortain. Grâce à cette réserve volontaire, qui s’installe sur le périmètre Natura 2000 du col des Saisies, la plus vaste tourbière acide à sphaignes de l’arc alpin, formant une mosaïque de milieux humides et forestiers de 18 habitats naturels, dont 7 d’intérêt prioritaire pour l’Europe, sera non seulement protégée mais également gérée.

Le représentant de Mountain Wilderness au Comité de massif des Alpes a profité du fait que la réunion se tienne au Grand Bornand pour demander que l’État reprenne en main le dossier en jachère de la protection de la chaîne des Aravis [1].

JPEG - 91.6 ko

[1Procédure pourtant lancée le 24 juin 1982 par le Comité interministériel des Unités touristiques nouvelles, confirmée en 1985 du fait de « l’intérêt exceptionnel de la chaîne », ainsi que dans la Directive territoriale d’aménagement des Alpes du Nord.

Diffuser cet article :


Partager