Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

L’Etendard classé !

20 mai 2008

Bonne nouvelle ! On peut lire en effet sur le site du ministère en charge de l’environnement :
"Par décret du 9 avril 2008, publié au Journal officiel du 11 avril 2008, a été classé parmi les sites des départements de la Savoie et de l’Isère, l’ensemble formé par le massif de l’Etendard, le col du Glandon, les Aiguilles de l’Argentière et leurs abords, sur le territoire des communes de Saint-Colomban-des-Villards, Saint-Jean-d’Arves,
Saint-Sorlin-d’Arves (Savoie) et Vaujany (Isère).

Superficie : 3 500 ha. Critère de classement : pittoresque

Le secteur des cols du Glandon et de la Croix de Fer, dominé par le massif de l’Etendard, est un haut lieu des Alpes qui relie les vallées savoyardes des Villards et de l’Arvan à la vallée de l’Eau d’Olle. La notoriété des deux cols, fréquemment
empruntés par les coureurs du Tour de France, est due essentiellement à leurs grandes richesses paysagères et à la qualité des panoramas qu’ils offrent sur les glaciers des Grandes Rousses, sur la Maurienne et la vallée de l’Eau d’Olle. Ils sont d’ailleurs inscrits au titre des sites depuis 1939.

Le classement s’étend du col du Glandon au Pic de l’Etendard. A partir du col du Glandon et de la haute vallée de l’Eau d’Olle, on observe à l’est un grand versant morainique d’aspect chaotique sur lequel s’étagent plusieurs lacs, situés entre 2 300 mètres et 2 650 mètres. Au-delà s’étend le glacier de Saint-Sorlin, également site inscrit, encadré par plusieurs sommets dont le pic de l’Etendard. A l’ouest, la vallée de l’Eau d’Olle, aux pentes plus régulières et en partie recouvertes de végétation, conduit jusqu’au lac de barrage de Grand-Maison sur lequel débouchent plusieurs petites combes.
Le classement intègre également le massif des Aiguilles de l’Argentière qui ferme visuellement le site au nord-ouest."

Nous nous réjouissons de l’heureuse conclusion de ce projet de classement, qui préservera définitivement des appétits aménageurs ce très beau secteur des Alpes.

Diffuser cet article :


Partager