Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

La montée en puissance des mobilisations locales

20 juin 2017
JPEG - 33.8 ko
Crédits photos
© Noemie Dagan

-  PDF - 5.8 Mo TÉLÉCHARGEZ NOTRE DOSSIER DE PRESSE

Partout dans nos montagnes, des aspirations nouvelles grandissent. Les rassemblements de citoyens essaiment et de nouvelles voix s’élèvent pour réclamer un avenir durable à nos territoires de reliefs. Car si le climat change, le pan du tourisme de montagne basé sur l’industrie de la neige, persiste lui dans des perspectives de développement « hors-sol ». Aujourd’hui pourtant, les enquêtes économiques et les aspirations sociétales s’accordent sur un même constat : ce tourisme n’est plus viable et doit évoluer.
Mountain Wilderness, associations et populations locales se sont concertées pour rédiger ce dossier de presse. L’objectif de cette collaboration : alerter sur cet aménagement effréné de nos massifs et construire ensemble un projet ancré dans la réalité et le respect de nos montagnes.

Des projets touristiques toujours plus délirants

A la veille de la commission UTN du 23 juin, qui tranchera en faveur ou non des liaisons Albiez-Les Karélis et Sixt-Flaine, on constate aujourd’hui que le tourisme hivernal — qui s’appuie en grande majorité sur les stations ― s’écarte sans cesse davantage de ses objectifs de départ : rendre les montagne accessibles à tous. Seules les classes sociales les plus aisées peuvent désormais jouir des activités proposées par les stations de ski. De plus, face aux changements climatiques, pour maintenir le système en place, les stations se lancent dans une fuite en avant pour pallier au manque de neige : aménagements et canons à neige sont devenus les mots d’ordre pour une « disneylandisation » croissante des montagnes.

Les mobilisations locales s’organisent

Qui dit crise, dit opportunités. Parallèlement à cette amplification des pressions, nous vivons aujourd’hui un véritable tournant. Les acteurs de la montagne se rassemblent, se mobilisent pour pour contester ces politiques du court terme. Que ce soit en Tarentaise, en Maurienne, dans le Chablais, dans les Pyrénées Catalanes, en Belledonne... de multiples collectifs se sont créés pour contester des projets d’extensions de stations, de liaisons supplémentaires ou de constructions inutiles. Les locaux prennent la parole pour leurs territoires, aux côtés des associations environnementales, et se mobilisent pour l’intérêt général. Habitants comme touristes ou saisonniers, c’est plus que jamais du sens, de l’authenticité, que l’on vient puiser dans nos montagnes.

Pour une transition du tourisme montagnard

Mountain Wilderness œuvre pour une « montagne à vivre », une transition touristique et économique de nos montagnes depuis près de 30 ans. Ces derniers mois, notre association perçoit très nettement un changement inédit dans notre société et une disponibilité nouvelle des acteurs de nos vallées comme de nos sommets. Bâtir la montagne de demain nous semble aujourd’hui possible, urgent, alors repensons tous ensemble le développement de nos territoires à travers le prisme de l’humain, en s’appuyant sur la beauté et les savoir-faire de nos vallées.

-  PDF - 5.8 Mo TÉLÉCHARGEZ NOTRE DOSSIER DE PRESSE

Diffuser cet article :


Partager