Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

La Région Rhône-Alpes se bouge pour la mobilité douce !

3 mars 2011

Depuis 2006, la région Rhône-Alpes a lancé une politique régionale en faveur du développement des modes de transports doux, qui concerna à la fois les déplacements des rhônalpins et les déplacements touristiques. De nombreux projets sont nés avec le soutien de la Région, comme le service vélo+TER, plusieurs plans de déplacements interentreprises, des plateformes de covoiturage, des services innovants pour accompagner le développement du vélo au quotidien.
Parmi ces projets, vous connaissez sûrement celui sur lequel Mountain Wilderness a travaillé : l’appel à projet pour les "modes doux de déplacements. Mobilité douce et accès à des espaces naturels en montagne et espace périurbain". C’est effectivement dans le cadre de ce projet que nous avons réalisé en 2009-2010 "l’Etat des lieux et le diagnostic de la fréquentation touristique et des flux routiers" sur les sites du Charmant Som, Cirque de Saint Même et Col du Granier. Au départ prévu pour plusieurs territoires, ce projet a finalement été mise en oeuvre uniquement sur le territoire du Parc Naturel Régional de la Chartreuse.
ter-mt-aiguilleAujourd’hui, la Région Rhône-Alpes poursuit cette action à travers un nouvel appel d’offres pour une aider à "l’ingénierie mutualisée pour le développement des modes de transports alternatifs dans les Parcs naturels régionaux et les Parcs nationaux de Rhône-Alpes". L’idée est "d’accompagner les Parcs naturels Régionaux et nationaux dans l’élaboration et la mise en oeuvre d’une stratégie globale de déplacement privilégiant le développement des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle". L’ambition de ce projet est également de permettre le transfert d’expériences à d’autres territoires et acteurs afin de permettre la démultiplication d’initiatives analogues.
L’étude et le diagnostic que nous avons réalisés sur le territoire de la Chartreuse s’inscrivent pleinement dans cette nouvelle initiative.Mais cet appel à projet va plus loin : 6 Parcs naturels régionaux et 2 Parcs nationaux sont concernés, le PNR Chartreuse en fait évidement parti. Ce projet touche donc les PNR du Haut-Jura, du Massif des Bauges, du Pilat, du Vercors ainsi que les Parcs de la Vanoise et des Ecrins. L’idée est de regrouper les informations concernant l’offre de transport sur chacun des territoires, d’identifier les besoins, les habitudes de déplacements ainsi que les possiblités d’amélioration du réseau existant. Cela passe également par l’identification et la concertation avec les acteurs déterminants pour la construction de stratégies de déplacements. La démarche devra être adaptée à l’état d’avancement de chaque Parc dans le domaine des déplacements et donnera lieu à des plans d’actions.
Lancer des projets similaires à celui actuellement en cours pour la Chartreuse, sur plusieurs Parcs voilà l’objectif de la Région. Mutualiser les expériences, partager les savoirs-faires, tel est le projet de la Région ; c’est-à-dire avancer ensemble pour un développement des modes de déplacements doux.
 
 
 
 

Diffuser cet article :


Partager