Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

LETTRE OUVERTE AUX MOTORISTES DE LA "CROISIERE BLANCHE"

30 janv. 2004

Vous n’ignorez plus que ces loisirs motorisés en espaces naturels sont très vivement contestés.

Même si nous ne partageons pas votre attrait pour ces pratiques agressives, nous avons collectivement choisi de nous adresser à vous, sans démagogie, sur quelques questions de fond :

document pdf En guise de loisir, vous utilisez un engin polluant, bruyant et qui dégrade gravement les sols des chemins empruntés. Et sans doute dîtes-vous volontiers que vous « aimez la nature ».
Pensez-vous que vous témoignez ici du respect de notre environnement naturel et humain ?
Pensez-vous être réellement et objectivement informé des nuisances écologiques engendrées par la ?
Êtes-vous indifférent à la gravité des nuisances évoquées ?
Pensez-vous, sans oser le dire : « après moi, le déluge ! » ?

document pdf Les responsables du Tourisme des Hautes-Alpes vantent « le tourisme nature » et « la montagne vraie ».
Le développement des pratiques de loisirs motorisés dans les Hautes-Alpes et leur promotion vous semblent-ils compatibles avec ces annonces vertueuses ?

document pdf Près de la moitié des participants viennent d’autres pays d’Europe.
Savez-vous pourquoi ? ...

document pdf Inscription, adhésion, hébergement, restauration : vous avez payé cher votre participation.
Vous arrive-t-il de penser : « j’ai payé, qu’on me foute la paix ! » ?
Jugez-vous normal que l’on puisse acheter le droit de détruire et de polluer ?
L’argument souvent avancé que la "Croisière Blanche" paie pour les dégâts occasionnés aux pistes et aux chemins vous décharge-t-elle de toute responsabilité ?
La faune dérangée, les zones sensibles perturbées, les murets et les pavages dégradés et toutes les pistes bouleversées, ont-ils un prix ?

document pdf Vous savez que cette « randonnée touristique motorisée » sert de nombreux intérêts commerciaux.
Partagez-vous cette opinion : « tout ce qui est bon pour le commerce est bon pour le Champsaur ! » ?
Savez-vous que votre pratique prive un bon nombre de professionnels de la nature de ce qu’ils ont de plus précieux à proposer à leur public : le silence, le ressourcement et des espaces vierges et préservés ?

document pdf Sur les itinéraires et dans les ornières de la "Croisière Blanche", toute l’année des engins motorisés continuent à circuler en toute illégalité.
Condamneriez-vous publiquement les auteurs de ces divagations et leurs inspirateurs ?

document pdf Plusieurs propriétaires privés ont refusé le passage des engins de la "Croisière Blanche" sur leur terrain .
Êtes-vous informé des pressions et des agressions verbales dont ils sont l’objet ?

document pdf Comme les manifestations du même type qui se multiplient, l’un des objectifs majeurs de la "Croisière Blanche" est d’assurer la promotion commerciale des loisirs motorisés par médias interposés.
Souhaitez-vous faire des émules et favoriser à long terme l’invasion et la dégradation de nos espaces naturels par un nombre croissant d’engins mécanisés ?
Quelle terre souhaitez-vous laisser à vos enfants ? Quelle approche de la nature leur lèguerez-vous ?

Merci à vous d’avoir simplement pris le temps de nous lire.

Il existe maintes autres manières de (vraiment) découvrir les richesses de nos vallées et de nos montagnes. Revenez à pied, à vélo, à ski, en raquettes : vous serez les bienvenus.

Champsaur, le 30 janvier 2004

Collectif contre les loisirs motorisés dans les espaces naturels

Agir pour l’Environnement - Arnica Montana - Association pour le Respect du Site du Mont-Blanc (ARSMB) - Bureau des Accompagnateurs de montagne du Champsaur - Centre de Recherche Alpin sur les Vertébrés (CRAVE) - Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA-France) - Equaterre Associations - Embrun Ecologie - Fédération des Clubs Alpins Français (CAF) - Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA) - France Nature Environnement (FNE) - La Garance Voyageuse - Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) - Mountain Wilderness France (MW France) - Paysages de France - Réseau Action Climat France - Société Alpine de Protection de la Nature (SAPN) - SOS Environnement Haute Durance - Syndicat National des Guides de Montagne (SNGM) – Valloire Nature et Avenir - Vivre en Maurienne - Vivre en Tarentaise

Diffuser cet article :


Partager