Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Quand l’art rencontre les montagnes

4 nov. 2015

JPEG - 138.3 ko

Les voici, enivrants les murs et encastres du Crock’n’Roll à Lyon. L’oiseau désormais libre de sa glace, surplombe la salle avec ardeur tandis que le totem du skieur, sage, semble nous protéger.

C’est un sentiment étrange, que de pouvoir palper à travers les œuvres d’Andy Parkin l’énergie du glacier. C’est étrange de se dire que les humains sont capables de jeter, jeter sans se soucier de la chute ni de l’arrivée.
C’est à travers cette exposition que l’équipe de l’Association de Développement Durable en Montagne a souhaité témoigner de l’impact de l’Homme sur la planète et du besoin urgent de se responsabiliser.

La fonte des glaciers en été croît de plus en plus chaque année, entrainant une perte durable de notre patrimoine naturel. Loin de vouloir tirer un tableau pessimiste, les fleurs "butagaz" hautes en couleurs d’Andy Parkin, témoignent de la vivacité de la nature. Cette nature qu’il est encore temps de sauvegarder.

Pour l’équipe, la suite se trace doucement. Des interventions dans les écoles primaires sont prévues, pour sensibiliser les enfants grâce à des ateliers pédagogiques abordant notamment les enjeux du changement climatique ou les déchets jetés dans la nature.
"Appréhender dès l’enfance ces problématiques, sous un angle ludique nous paraît essentiel. Ainsi, sous les conseils d’Arian Lemal et avec l’aide du collectif Lyon à Double Sens nous réalisons différents supports qui, nous l’espérons, plairont à ce jeune public !"

Cette association étudiante de l’ESCD 3A mènera par ailleurs au sein de leur école, quatre randonnées thématiques, pour traiter des enjeux environnementaux actuels. Quoi de mieux que de se laisser envahir par le silence de la wilderness et de vivre l’expérience de la montagne ? "Ressentir ce qu’elle nous offre pour mieux la protéger... voici la façon dont nous animeront en partie, notre association".

L’exposition s’est terminée au Crock’n Roll mais se prépare déjà s’afficher ailleurs en 2016 ! Vous avez des idées de lieux pour ces œuvres ? Contactez l’association : montblanc.projet@gmail.com

Diffuser cet article :


Partager