Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Résorption du dernier point noir du Mercantour

25 juin 2008

wwf_logo.jpg
logo_pnmercantour.jpglogonewmwf.jpeg iologocommunesmerc08.jpg
 
 
Le Parc national du Mercantour, Mountain Wilderness et le WWF s’associent pour nettoyer la montagne

Fort du succès des opérations conjointes avec Mountain Wilderness depuis 7 ans, le Parc national du Mercantour organise une 9e action de nettoyage, de très grande envergure, avec l’appui du WWF, des communes de Valdeblore et Isola et des magasins Satoriz... C’est véritablement au dernier « gros point noir paysager » de tout le cœur du Parc national du Mercantour que l’on s’attaque en 2008.
Nettoyer la montagne de ses aménagements abandonnés (généralement d’origine militaire, héritages d’une histoire mouvementée dans le secteur frontalier avec l’Italie) est une opération à but non seulement esthétique et sécuritaire mais aussi naturaliste : au-delà d’une virginité retrouvée, les cols et vallons sont ainsi rendus inoffensifs pour les randonneurs mais aussi pour l’abondante faune sauvage qui y séjourne.
Cette opération, qui entre parfaitement dans les missions d’un parc national, est le cœur de métier de l’association Mountain Wilderness, qui œuvre depuis maintenant 8 années dans tous les milieux montagnards pour rendre leur naturalité aux sites. Demander et aider au démontage d’aménagements abandonnés est l’une des actions que mène l’association nationale de protection de la montagne, reconnue l’an dernier d’utilité publique, 20 ans après sa création.
73 TONNES DE DETRITUS
Il y a déjà eu 8 chantiers de nettoyage réalisés par Mountain Wilderness et le Parc national du Mercantour. Au total, près de 800 jours de travail par quelques 235 participants ont été nécessaires durant ces campagnes pour éliminer de la nature quelques 73 tonnes de matériaux divers.

CHANTIER OUVERT SUR L’INTERNATIONAL ET LA REINSERTION
Cette année encore, les bénévoles seront présents pour prêter main forte aux organisateurs, le Parc national du Mercantour, Mountain Wilderness et le WWF. Avec la particularité d’avoir réussi à constituer une équipe internationale (elle accueillera des personnes venant des sections Italienne, Belge mais aussi Pakistanaise de Mountain Wilderness, ce qui constitue une grande nouveauté) et ouverte à des personnes en voie de réinsertion : une dizaine d’adolescents ainsi que des détenus de la prison d’Aiton (Savoie) seront accueillis sur le chantier et apporteront leur énergie à ce projet.

Détails de l’opération

Nature du nettoyage : Barbelés et piquets en ferraille, ainsi que divers déchets militaires.
Ces déchets, outre leur impact paysager certain, constitue un réel danger pour la faune sauvage, notamment les jeunes ongulés (chamois, mouflons et chevreuils) très abondants dans cette zone de quiétude, véritable « pouponnière » dans le cœur du parc national…
Plusieurs kilomètres de barbelés, recouverts très souvent d’éboulis ou de sol herbeux, attendent les volontaires ; plusieurs zones très raides (recours à des techniques d’alpinisme).

Lieu : Crête entre les cols de la Valette et de Mercière (vallon de Mollières).
Altitude moyenne = 2350 mètres.

Date : Du jeudi 10 au lundi 14 juillet 2008.

Déroulement :
Tous les matins, rendez-vous à 7 h (sauf le 1er jour à 8h) à Isola 2000 pour un départ groupé en véhicules 4 x 4 afin de se rendre sur les lieux du nettoyage (très peu de marche d’approche).
A partir du samedi, possibilité pour les personnes ayant déjà participé aux deux premiers jours de l’opération de faire une randonnée en montagne ou une autre activité de nature.
Vendredi 11 et Samedi 12 juillet 18h à Isola 2000 (salle polyvalente dans la galerie marchande), grande soirée thématique et festive. Projection d’un montage retraçant les opérations passées, diaporama de MW, mur d’image du PNM, hommage à un pionnier (Roger Settimo), etc.

CONTACTS
Le responsable de l’opération PNM : Patrice TORDJMAN, technicien du secteur Vésubie. 06 14 17 05 70
Mountain Wilderness : Carmen Grasmick 04 76 01 89 08

Diffuser cet article :


Partager