Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Une montagne d’initiatives pour l’avenir

3 avr. 2018
JPEG - 114.7 ko
Crédits photos
Vignemale (Pyrénées)
© Stéphane Barbier

Le 24 mars 2018 s’est tenue l’Assemblée générale de Mountain Wilderness France. A l’heure du rapport moral, Frédi Meignan, président de MW, a engagé son discours avec un rappel qu’il fait du bien d’entendre.
Nous aimons profondément les montagnes et les territoires de montagne. Ils sont précieux, des sources d’expériences de vie essentielles, primordiales pour notre équilibre de vie personnel et collectif, où l’on peut renouer avec la nature et avec la terre. Ils incarnent à la fois la beauté de la planète et la beauté de la vie sur Terre. Nous voulons les protéger et à raison.

UNE NATURE FRAGILE ET EN DANGER

Aujourd’hui, l’actualité nous rappelle tristement la disparition vertigineuse des oiseaux, des insectes, des sons de la nature, signes inquiétant et révélateurs d’une dégradation rapide de la planète. Entendrons-nous encore dans 5, 10 ans, des chants d’oiseaux chatouiller le silence de la montagne ?
Tout l’équilibre écosystémique, la chaîne alimentaire et la biodiversité se fracturent à grande vitesse. L’éternel question qui revient sans cesse est la suivante : pourquoi l’être humain s’est-il placé en position de supériorité, de domination face au vivant, à la nature alors même qu’il en fait partie ? Il y a urgence à renouer le lien profond avec la nature pour infiniment plus de respect des uns envers les autres. Il y a urgence à impulser des relations de l’Homme à la nature et à la montagne, stimulantes et respectueuses.

LA MONTAGNE NOUS INCITE À ÊTRE SOLIDAIRE ET INNOVATEUR

C’est dans cette conjoncture qu’il paraît important de rappeler l’indispensable mobilisation de tous. Les territoires de montagne et ses habitants ont un rôle extrêmement important à jouer. En effet, ces territoires sont riches de nature encore préservée mais aussi d’acteurs qui ont conscience de la situation actuelle, qui développent une créativité, un engagement, à la recherche d’une harmonie, d’une symbiose entre la nature et l’activité humaine.

Nous assistons, dans tous les massifs, à une multiplication des initiatives de recherche pour une transition, même si les forces sont encore isolées, cachées dans l’ombre d’un modèle se croyant dominant.
L’enjeu et la responsabilité pour MW, dans ce contexte, est de mettre en lumière, porter, représenter les richesses naturelles et humaines dans les territoires de montagne, d’aider à l’émergence de dynamique d’initiatives collectives et enfin d’accompagner l’affirmation d’un art de vivre montagnard.

Les lobbies politiques et économiques continuent cependant à ignorer allégrement ces richesses de nos montagnes. On ne peut pas se contenter de laisser un modèle économique obsolète réduire la montagne à une image uniformisée et banalisée de grand supermarché à ciel ouvert.
L’orientation des finances publiques et des politiques régionales, au-delà de l’impact environnementale, au-delà de la menace pour les finances des communes fait prendre du retard à la montagne française : que ce soit sur la recherche de diversification ou de relation plus riche à la nature.

PORTER LA VOIX D’UN AUTRE TOURISME POUR LA MONTAGNE

Un des enjeux est de créer une symbiose entre tourisme et territoire : mettre en avant un tourisme plus ancré, valorisant des savoirs-faire et le territoire lui-même.
Pour cela, il faut une prise de conscience sur le potentiel de nos territoires, sur la passion et l’engagement des acteurs.
Cette prise de conscience est la clé. A travers les rencontres avec les députés et acteurs économiques de la montagne, il est possible de voir que certains sont dans la prise de conscience des attentes et besoins de nos sociétés, des enjeux pour la préservation de la montagne et de la réalité de l’économie montagnarde.
La prise de conscience peut être impulsée par des regroupements d’acteurs comme ceux rassemblés au sein du mouvement « Montagne Debout », qui appellent à s’emparer de l’avenir et créer une situation nouvelle.

BEAUCOUP D’ESPOIR ET DE CONFIANCE EN LE TRAVAIL MENÉ PAR MOUNTAIN WILDERNESS

MW défend une montagne vivante, plurielle, respectée, marquée par la coopération des Hommes. La façon dont évolue notre association est encourageante et rassurante dans un monde en difficulté voire en danger et ce malgré les politiques de subventions régionales. Cela reste encore éloigné de tout ce qu’on pourrait faire mais la progression est indéniable sur tous les plans : les chantiers en cours, le travail sur la communication, les partenariats avec le monde économique qui pourront devenir des partenariats de la transition du système montagnard, l’engagement humain qui est de plus en plus intergénérationnel, etc. Mountain Wilderness est de plus en plus sollicitée dans le domaine institutionnelle. Elle est l’interlocutrice des préfectures, référente dans les ministères, partenaire d’associations, du monde de la recherche et de collectivités territoriales.

Le défi pour les prochaines années est de déployer des moyens financiers, humains et militants qui nous permettrons de continuer à amplifier les trois axes majeurs d’action de l’association : que la montagne qui fait rêver puisse devenir une montagne d’avenir dans un mouvement social, économique et environnemental commun et autour d’un profond respect de la nature et des Hommes.

RETROUVEZ L’ENREGISTREMENT AUDIO DU DISCOURS DU PRÉSIDENT LORS DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 24 MARS 2018

Diffuser cet article :


Partager