Crédits photos

Glacier
© Mathis Dumas | www.mathisdumas.com

Héliski au Rochail : Mountain Wilderness porte plainte

28 avr. 2003

Communiqué de presse envoyé le 28 avril

Le samedi 19 avril, en milieu de matinée, une dépose en hélicoptère de quatre skieurs a été effectuée à proximité immédiate du sommet du Rochail, sur la commune de Villard Notre-Dame, au-dessus de Bourg-d’Oisans, en Isère.
La « loi montagne » de 1985 prévoit pourtant clairement que « les déposes de passagers à des fins de loisirs par aéronefs sont interdites, sauf sur les aérodromes dont la liste est fixée par l’autorité administrative ».
L’héliski, parfaitement illégal en France, se pratique aujourd’hui de manière plus ou moins déguisée, notamment sous l’influence du développement des sociétés privés d’hélicoptères intervenant pour les secours sur les domaines skiables. Décidée à lutter contre cette pratique, l’association Mountain Wilderness vient de porter plainte auprès du Procureur de la République de Grenoble.
Interrogés par des journalistes, le SAF de l’Alpe-d’Huez (société privée d’hélicoptères) a d’ores et déjà reconnu être l’auteur de cette dépose. Il affirme avoir reçu l’autorisation très officielle du maire de la commune de Villard Notre-Dame, pour activité professionnelle au bénéfice d’un « magazine de montagne grenoblois ». Le maire s’avère pourtant incapable de nous fournir la moindre copie de cette autorisation.
Les « magazines de montagne grenoblois » démentent formellement toute implication dans une opération de cette nature concernant laquelle les témoins sont tout aussi sceptiques.
Mountain Wilderness souhaite que le dépôt de plainte auprès du Procureur de la République permette d’apporter les éclaircissements indispensables à cette affaire, et continuera de veiller au respect de l’interdiction de l’héliski en France.

Diffuser cet article :


Partager