Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

"La Morte" n’aura jamais si bien porté son nom !

4 juil. 2008

Les 5 et 6 juillet va se dérouler la "1re Course de côte de l’Alpe du Grand Serre".

Il s’agit d’une course de motos tout-terrain organisée sur les communes iséroises de Saint Barthélémy de Séchilienne et de La Morte.
Chacun de la centaine de participants attendus va parcourir trois fois un itinéraire de près de 1000 métres de dénivelé sur des chemins de moyenne montagne normalement interdits à la circulation motorisée.

Quoi ?
Les recommandations du Comité de Massif des Alpes ?
Les belles intentions affichées du "Grenelle de l’environnement" ?
La "Charte nationale en faveur du développement durable dans les stations de montagne", signée par la commune de La Morte ?
Le cours du pétrole, au moins ?

Non, rien ne semble en mesure d’arrêter l’absurde apparition de nouveaux événements de promotion des loisirs motorisés dans les espaces naturels.

Les résidents du hameau du Sapey, où passera la course, subissent déjà régulièrement les nuisances provoquées par les évolutions de motos et de quads sur les chemins de randonnée : bruit, dégradations, comportement agressif de certains motoristes, etc.
Outre le dimanche infernal qu’ils s’apprêtent à vivre, ils redoutent que la nouvelle course ne provoque une augmentation durable de cette fréquentation indésirable.
Mountain Wilderness condamne cette course et le comportement de ceux qui y participent, et appelle une nouvelle fois les pouvoirs publics à pas autoriser de manifestation en contradiction avec les différentes politiques publiques de préservation de l’environnement et de développement durable qui sont menées sur le territoire.


Patagonia2

Diffuser cet article :


Partager