Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Retour à la nature pour le refuge de La Combe

9 oct. 2019

Ce dimanche 6 octobre, une vingtaine de personnes se sont mobilisées, bénévoles de Mountain Wilderness, membres de l’équipe de la commune de Lathuile (74), ou de l’association Tous au Charbon (gérant le refuge voisin) pour réaliser le dernier chantier Installations Obsolètes de la saison 2019. Au programme de cette opération : démontage, débitage et redescente dans la vallée de deux pylônes, vestiges d’un ancien monte-charge qui acheminait de haut en bas de la Combe d’Ire lait, fromage et foin nécessaires ou produits par le chalet d’alpage toujours actif jouxtant le refuge de la Combe.

Ce monte-charge a rempli sa fonction de nombreuses années, avant qu’il ne soit endommagé lors d’une manutention. Devenu inutilisé, son câble a cassé et a fini par chuter dans la forêt de la combe d’Ire, avant d’être récupéré par tronçons par les forestiers et agriculteurs locaux. Les deux pylônes supérieurs quant à eux, solidement plantés sur la crête dominant la combe d’Ire, n’avaient jusqu’ici pu être démontés faute de financement suffisant. Le monte-charge n’ayant jamais été réhabilité, une piste carrossable a finalement été construite afin de desservir le refuge.

UN CHANTIER PARTICULIÈREMENT TECHNIQUE

La hauteur et l’épaisseur des pylônes à démanteler, combinées à la localisation de l’un d’eux au-dessus d’un à-pic, caractérisaient ce chantier particulièrement technique. C’était sans compter l’expérience de plusieurs bénévoles de Mountain Wilderness, qualifiés et équipés pour le travail en hauteur et le maniement d’outillage lourd (disqueuses...). Le renfort des autres participants fut tout aussi précieux pour arriver à bout de la tâche : accompagner la chute avec l’aide d’un tire fort, de cordes, tracter les tronçons de pylônes et les redescendre sur la piste forestière ou encore déboulonner les potences soutenant le câble.

Et le travail ne s’est pas limité à la journée du 6 octobre ! Deux reconnaissances ont auparavant été nécessaires, en plus de tout le travail de préparation et de concertation avec la mairie, l’association Tous au Charbon et des locaux sur plus d’une année en amont du chantier. L’objectif : déterminer les besoins humains, techniques, logistique et sécuritaires.

UN BEAU TRAVAIL D’ÉQUIPE

La coopération entre tous les acteurs de l‘opération a été efficace et fructueuse : cette journée aura permis de démanteler les 2 tonnes d’acier de ces pylônes et de les ôter de la montagne, dans la bonne humeur et la convivialité. Cette espace naturel a ainsi retrouvé son aspect sauvage, particulièrement appréciable puisque bénéficiant d’une vue imprenable sur le massif du Mont Blanc recouvert des premières neiges qui faisaient ressortir les couleurs d’automne éclatantes des arbres. Le métal disgracieux, lui, trouvera une nouvelle vie en étant recyclé par un ferrailleur local. En attendant, les restes des pylônes sont stockés dans les locaux techniques de la Mairie de Lathuile.

Le jour de l’opération, les organisateurs ont particulièrement apprécié l’aide et la logistique de la commune, dont la présence du maire et de deux employés, de l’association Tous au Charbon et de divers locaux pour participer à la journée, et la prise en charge copieuse du déjeuner. Merci à tous pour cette belle action collective !

DÉCOUVREZ LES PHOTOS DU CHANTIER

EN SAVOIR PLUS


- Les étapes d’une opération de démontage d’un aménagement abandonné en montagne
- La campagne Installations Obsolètes
- La brochure "La montagne, respectons-la"
- La vidéo "Installations obsolètes - Agissez avec MW"

MERCI A NOS PARTENAIRES !

JPEG - 132.3 ko

Diffuser cet article :


Partager