Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Un autre tourisme s’invente ici ...

28 févr. 2013

JPEG - 34.3 koL’association des parcs naturels du massif central -ipamac- organisait vendredi 15 février le jury du concours « un autre tourisme s’invente ici » sur la thématique de l’ancrage territorial.

23 prestataires étaient réunis pour présenter leur projet en présence d’un jury composé des parcs du massif central et de 6 partenaires : maceo, wwf, atout france, massif central magazine, chamina voyages, valécoparcs.

L’édition 2013 de ce concours s’inscrit dans la lignée de ce que Mountain Wilderness appelle la "montagne à vivre". En effet, comme le rapporte l’IMAPAC "Ce qui attire les clientèles dans les Parcs naturels du Massif central, c’est l’histoire contée par l’hébergeur qui les accueille, les produits locaux proposés lors des repas, la mise en réseau avec d’autres habitants ou structures pour une découverte humaine et vivante de ces espaces aux multiples facettes". Aussi, le thème retenu cette année était l’ancrage territorial, c’est-à-dire le lien, la connaissance et l’implication du professionnel dans la vie de son territoire.

Plus de 50 acteurs touristiques ont participé au concours lancé par chaque Parc sur son territoire, 23 ont été retenus pour présenter leur projet devant le jury Massif central et 3 d’entre eux ont été désignés vainqueurs.

Les lauréats de l’édition 2013 du concours « Un autre tourisme s’invente ici » sont donc :

  • catégorie Hébergement, restauration, centre de vacances : ALTA TERRA, Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne
  • catégorie Activités de plein air et de loisirs : OBJECTIF LOUTRES, Parc naturel régional de Millevaches en Limousin
  • catégorie Sites de visites : LE JARDIN DES SAMBUCS, Parc national des Cévennes

Les lauréats se sont vus attribuer un lot financier qui leur permettra de développer leur projet touristique.
C’est ce genre d’initiatives de tourisme local, appliqué au territoire montagnard, que MW cherche désormais à valoriser dans le cadre de sa campagne "Changer d’approche".

- Pour en savoir plus, téléchargez le communiqué de presse d’ipamac

Diffuser cet article :


Partager