Crédits photos

Cynorrhodon
© Gonzalo Ossa

Le vallon du Lou menacé par l’extension du domaine skiable des 3 vallées

23 mars 2017
JPEG - 225.5 ko
Crédits photos
© www.demainvivreauxbelleville.blog

Au sein du plus grand domaine skiable du monde se trouve un magnifique vallon au cœur duquel se niche un petit lac. Sur ses berges, un refuge. Un refuge que la commune elle-même considère comme situé dans « un vallon isolé de la vallée des Belleville et des stations qu’elle accueille (Ménuires – Saint Martin et Val Thorens). Le refuge, dont la perception ne se fait qu’à partir de l’échelle rapprochée, participe à l’ambiance paisible de cet alpage en bord de lac. » [1]

Le site, inscrit à l’inventaire des ZNIEFF [2] de type I, est marqué par de nombreux éléments paysagers qui se répondent : l’étendue lisse et bleue du lac du Lou, les secteurs prairiaux aux alentours du refuge, des landes, des éboulis grossiers, des tourbières et zones humides, confèrent un cadre harmonieux et homogène au vallon.

Or, le gestionnaire du domaine skiable des 3 vallées envisage la création d’un télésiège qui partirait de l’entrée du vallon du Lou et d’une piste, la « Piste des Belleville », qui rejoindrait le cœur du vallon, légèrement en aval du lac et de son refuge. L’enneigement artificiel de cette piste est déjà envisagé. Encore un vallon vierge menacé par les pylônes des remontées mécaniques, les terrassements de piste et les installations d’enneigement artificiel. Ne sait-on rien faire d’autre en Tarentaise ?

UN PROJET D’EXTENSION INACCEPTABLE

Cette extension du domaine skiable dans la zone remarquable qu’est le vallon du Lou n’est pas acceptable. Inacceptable car il s’agit d’une zone remarquable par ses paysages et son caractère naturel. Inacceptable car cette zone est indispensable comme espace de respiration pour la faune et pour l’homme. Fréquenté l’hiver en ski hors piste, en ski de randonnée et en raquette, le vallon est aussi un but de randonnées faciles en été.

Y compris du point de vue touristique, la préservation de ce vallon répond donc à un enjeu majeur en Tarentaise. En effet, la commune a porté en 2016 un dossier UTN (Unité touristique nouvelle) visant à réhabiliter et à agrandir le refuge communal du Lac du Lou afin de doper la fréquentation estivale de la station.
Mountain Wilderness a accompagné le projet de refuge et cette volonté de diversification touristique par son vote favorable en commission UTN, félicitant la signature par la commune de Saint Martin de la charte du Parc national de la Vanoise, ainsi que de la vision environnementale affichée par la municipalité.

MOUNTAIN WILDERNESS SOUTIENT LA PRÉSERVATION DU VALLON DU LOU

Aujourd’hui, nous considérons que la commune fait fausse route avec ce projet et soutenons fermement la préservation du Vallon du Lou. Nous apportons de ce fait notre soutien au collectif "Demain vivre aux Belleville" qui s’est constitué pour défendre le vallon. Son blog collaboratif présente un dossier très documenté sur les enjeux économiques, stratégiques et environnementaux du projet : www.demainvivreauxbelleville.blog
« Pour un projet peu pertinent, on ouvre la porte à des pressions d’aménagements extrêmement dommageables. » Nous espérons que la municipalité saura entendre la voix des habitants des Belleville, y compris guides et moniteurs de ski, qui contestent le projet.

>> Vous voulez agir ? Signez la pétition

EN SAVOIR PLUS

- www.demainvivreauxbelleville.blog
- www.facebook.com/preservonslevallondulou

[1« Projet de réhabilitation du refuge du lac du lou et création d’un nouveau bâtiment – Dossier UTN », Karum et Mairie de Saint-Martin-De-Belleville, Oct. 2015

[2Zones Naturelles d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique

Diffuser cet article :


Partager